Marjolaine part en campagne pour soutenir les producteurs bio et défendre une consommation responsable. 

Un paysan et ses moutons

Consommer bio et raisonnable pour soutenir les paysans : ça vous dit ?

 

Le MANIFESTE MARJOLAINE

9 propositions concrètes pour défendre une consommation responsable et soutenir les producteurs bio. A chacun.e de participer et soutenir à son échelle la construction d’une société du vivant, respectueuse de la Terre et de ceux et celles qui y habitent.

Défendons et soutenons l’agriculture bio et paysanne
Protégeons le vivant, nos sols et la biodiversité
Reconstruisons une économie locale et solidaire
Mettons en valeur nos savoirs artisanaux, nos pratiques oubliées
Développons l’économie circulaire, le recyclage, le zéro-déchet, l’anti-gaspillage
Maitrisons nos énergies
Vivons heureux en sobriété
Soyons solidaires
Innovons, pensons et agissons autrement, résistons aux statu quo !

Après la seconde guerre mondiale, notre système de production (agriculture, artisanat…) s’est construit sur des modèles intensifs, à la chaîne. Très souvent, nos petits ateliers français ont fermé, des savoir-faire ancestraux se sont perdus, forcés à l’exode, des agriculteurs et agricultrices ont abandonné les campagnes, et ceux qui restent aujourd’hui peinent à se payer décemment. La globalisation accélérée a mis notre économie sous perfusion et les premiers qui ont subi cette globalisation sont les agriculteurs, producteurs et artisans. Cela a généré de l’isolement, des délocalisations et de la précarité. De notre côté, nous avons consommé en abondance, sans intégrer les impacts de nos achats, détruisant petit à petit la planète (déchets, pollution…). Ce mode de surproduction et surconsommation a ignoré les besoins, la santé et le bien-vivre de tou.te.s.

Et pourtant, aujourd’hui, d’incroyables richesses sont dans nos sols, entre nos mains et dans nos têtes. Chaque jour l’espoir commence à renaître, de nouveaux jeunes agriculteurs s’installent en ferme bio, à taille humaine, d’anciens agriculteurs conventionnels décident de faire la bascule pour passer à la bio, des artisans relancent la fabrication d’objets artisanaux, avec souvent des méthodes de fabrication innovantes et durables (recyclage, réemploi, matières premières moins énergivores), tout en intégrant l’humain au cœur de la chaîne. Les consommateurs quant à eux réclament davantage de transparence, de traçabilité, des produits sains, qui favorisent une économie locale et solidaire. Preuve qu’un autre modèle de production et de consommation est possible.

Mais comment peut-on aujourd’hui encourager plus largement la création d’un triangle vertueux et durable entre production, distribution et consommation, dans une logique d’économie circulaire ? En 1976 déjà, un groupe d’hommes et de femmes se sont unis pour faire face aux dérives de l’agriculture, c’était la naissance de Marjolaine.

Aujourd’hui, nous, la communauté de Marjolaine, sommes un mouvement qui rassemble des milliers d’hommes et de femmes, porteurs d’initiatives pour cultiver, fabriquer, concevoir, produire, distribuer et consommer autrement. Tou.te.s travaillent à la défense de l’agriculture biologique et œuvrent pour un meilleur développement écologique, dans le respect du vivant et des sols. Nous intégrons des exigences techniques fortes (labels, certifications) mais aussi humaines (respect de l’humain, juste rémunération, etc…). Nous adoptons des bonnes pratiques (travail avec des personnes en situation de handicap, investissement dans des démarches zéro déchets, vrac, commerce équitable) et favorisons la protection de la planète. Nous nous assurons que les produits soient bons pour la santé, cultivons et produisons de manière saine et la plus respectueuse possible pour l’environnement.

C’est parce qu’il y a urgence écologique (dérèglement climatique, biodiversité), sociale (crise des Gilets jaunes et marches pour le climat), économique (chômage) et sanitaire (Covid19), que nous voulons braquer les projecteurs sur un mouvement qui s’engage à mettre dans nos assiettes et dans nos maisons, des produits bons pour notre santé, digne pour ses salariés et respectueux du vivant et de la planète. Un mouvement qui pense, non plus société de compétition, mais société de coopération.

Pour ce faire, Marjolaine s’engage à promouvoir un mode de vie heureux et vertueux, soutenir les producteurs bio, défendre une consommation responsable. Aussi, nous avons décidé de partir en campagne et d’organiser le mouvement pour l’accélérer. Nous lançons aujourd’hui et pour les années à venir, une charte d’engagement, convaincus que c’est en se rassemblant, en se connectant les uns aux autres que nous pouvons faire bouger les lignes durablement. 

Nous invitons notre communauté à se mobiliser autour de 9 propositions concrètes :  

1: Défendons et soutenons l’agriculture bio et paysanne

Privilégions systématiquement les produits issus de l’agriculture bio et paysanne dans nos actes d’achat au quotidien
– Privilégions les entreprises transformant les produits issus de cette agriculture
– Mettons en lumière les agriculteurs défendant ces principes

2 : Protégeons le vivant, nos sols et la biodiversité

Développons les initiatives pour le bien-être animal
– Consommons des produits exempts de cruauté animale
– Stoppons l’usage des pesticides et des intrants chimiques dans nos sols
– Intégrons le vivant dans notre vie de tous les jours

3 : Reconstruisons une économie locale et solidaire

– Augmentons sensiblement la part des produits locaux dans notre consommation
– Mettons en place des monnaies locales
Soutenons les points de vente en circuits courts : marchés, vente à la ferme, vente directe sur internet, épiceries locales et solidaires, petits commerces de proximité, etc.
– Privilégions la rencontre avec les producteurs
– Faisons revivre les centres villes

4 : Mettons en valeur nos savoirs artisanaux, nos pratiques oubliées

– Choisissons des produits de qualité et de fabrication artisanale
Préférons la qualité à la quantité
– Soutenons les artisans qui se lancent
– Osons nous former aux métiers artisanaux

5 : Développons l’économie circulaire, le recyclage, le zéro-déchet, l’anti-gaspillage

– Consommons durable, halte au jetable
– Réparons plutôt que jeter et donnons ainsi une 2e vie aux objets
– Refusons l’obsolescence programmée
– Évitons le suremballage
Soutenons les entreprises intégrant la notion d’écoconception
– Continuons encore et encore à recycler
– Privilégions le vrac            

6 : Maitrisons nos énergies

– Choisissons un fournisseur d’énergie verte
– Privilégions les appareils non énergivores
– Pensons à éteindre nos appareils, économisons l’énergie au quotidien
Favorisons les transports en commun ou verts
– Accélérons l’isolation de nos logements
– Équipons nos logements en énergies renouvelables

7 : Vivons heureux en sobriété

– Sevrons-nous du matériel superflu
Renouons avec la nature
– Resserrons les liens avec notre entourage, famille, voisins, amis, proches
– Donnons-nous les moyens de nos rêves

8 : Soyons solidaires

– Préférons des produits issus du commerce équitable
Investissons-nous dans des causes auxquelles nous croyons
– Employons et venons en aide aux personnes en difficultés
– Créons du lien

9 : Innovons, pensons et agissons autrement, résistons aux statu quo !

– Tout est dit !?…

Vous êtes agriculteurs, producteurs, artisans, consommateurs, étudiants, enseignants, scientifiques, entrepreneurs, militants, décideurs publics ou influenceurs ?

Rejoignez la communauté Marjolaine, soutenez le mouvement et signez le Manifeste

Défiler vers le haut
Vivre Autrement | Bien-être Médecine douce | Permae | Zen | Naturally | NaturaBio | Artemisia | Zen & Bio | Natexpo | Les Thermalies | Respire la Vie | Saveurs des plaisirs gourmands | Sevellia