Un film, une conférence et une table ronde sont au programme le jeudi 7 novembre sur Marjolaine 2019.

 

L’espace Conférences est situé au niveau du Pavillon d’entrée.
Les conférences sont gratuites. Pas d’inscriptions. Pensez à vous rendre à votre conférence en avance car les places sont limitées. 

JEUDI 7 NOVEMBRE : L’HOMME A CONTRE SENS

11h30 – Film : Tchernobyl le monde d’après (85’)
L’un des plus graves accidents du nucléaire civil s’est produit il y a maintenant 33 ans, à Tchernobyl, en Ukraine. Si dans l’Union Soviétique de l’époque le secret sur les effroyables conséquences de cet accident peut s’expliquer par la nature autoritaire du régime en place, le silence et la désinformation organisés au niveau international suite à cette catastrophe montrent l’emprise délétère du lobby nucléaire sur le monde entier. Le nombre de morts liés à Tchernobyl, les méfaits de la radioactivité sur la santé des populations continuent d’être savamment dissimulés et ignorés. Les témoignages recueillis dans ce film auprès des victimes de Tchernobyl sont poignants. Qui démentent la propagande nucléaire et ses campagnes d’acceptabilité menées en vue de nous résigner à nous accommoder de cette technologie mortifère.

Projection suivie d’un débat avec Yves Lenoir, Président de l’association Enfants de Tchernobyl Belarus (http://enfants-tchernobyl-belarus.org), et auteur de « La comédie atomique. L’histoire occultée des dangers des radiations » paru aux éditions La Découverte : https://www.editionsladecouverte.fr/catalogue/index-La_com__die_atomique-9782707188441.html

 

 

14h30 – Voiture électrique, nucléaire, Linky… les faux amis de l’écologie. Stephane Lhomme, Observatoire du nucléaire

Nous présenter la voiture électrique ou la gestion de la consommation énergétique par des compteurs communicants (Linky, Gazpar, etc.) comme autant d’outils capables d’endiguer la crise écologique est une fumisterie qu’entend bien démontrer ici Stéphane Lhomme, de l’Observatoire du nucléaire. Car ces technologies ne servent finalement que le projet de « smart city », un modèle de développement dont la pérennité est plus que douteuse au regard de la facture énergétique qu’il engendre. Saviez-vous par exemple qu’une voiture électrique est comparativement plus lourde qu’une voiture thermique, et que cela la rend donc plus énergivore ? Sans compter qu’elle carbure majoritairement au nucléaire – filière que nul ne saurait qualifier d’écologique ! Entre ça et les compteurs connectés dont on nous vend les mérites sans aborder leurs nombreux disfonctionnements et inconvénients, il y a de quoi s’inquiéter sur la façon dont une seule vision de l’avenir « écolo » prétend s’imposer à nous. 

Stephane Lhomme, directeur de l’Observatoire du nucléaire (http://www.observatoire-du-nucleaire.org ). https://www.lemonde.fr/planete/article/2014/06/26/publicite-la-voiture-electrique-n-est-pas-ecologique_4445251_3244.html

16h30 – Table ronde : La répression des mouvements écologiques et sociaux : mythe ou réalité ?

Sur la toile et dans les médias, pendant les manifestations, c’est la guerre de la communication qui fait rage. D’un côté des images de black-blocs détruisant tout sur leur passage, utiles à justifier les recours aux arrestations préventives, aux armes de guerre et autres violences policières ; de l’autre, des images de manifestants écologistes, visiblement inoffensifs, assis devant les force de l’ordre et se faisant gazer par elles à bout portant. Des étudiants maintenus à genoux, mains sur la tête et parfois dos au mur par des policiers en arme, nous rappellent par ailleurs de bien sombres heures. Sans parler de toutes ces victimes, désormais handicapées à vie pour avoir simplement voulu assister à une manifestation. Entre arrestations arbitraires et condamnations « exemplaires » visant ses contestataires, qu’est devenue la France des Droits de l’Homme ? Où nous mènent les lois anti-terroristes et anti-casseurs ? Jusqu’où entament-elles nos libertés ?

Ivan du Roy, journaliste, co-fondateur de BASTA!, un média indépendant en ligne produisant « une information d’intérêt général » sur les enjeux sociaux et environnementaux, visant à « contribuer à la nécessaire transformation sociale, écologique et économique de notre société ». https://www.bastamag.net/Site-d-informations-independant-sur-les-enjeux-sociaux-et-environnementaux

Robin Pages, écologiste, gravement estropié lors d’une manifestation contre Cigéo, le site d’enfouissement de déchets nucléaires à Bure ; https://reporterre.net/Grievement-blesse-au-pied-par-les-gendarmes-a-Bure-Robin-temoigne

 

 

 

 

Raphaël Kempf, avocat au barreau de Paris. Il se consacre à la défense pénale, au droit des étrangers et aux libertés fondamentales. Auteur de « Les lois scélérates » (à paraître chez Seuil / Reporterre ) http://www.kempfavocat.fr

 

Découvrez le programme complet des Conférences Marjolaine 2019

Défiler vers le haut
Vivre Autrement | Bien-être, Médecine douce & Thalasso | Go Healthy | Zen |Vivez Nature | Naturally | Noël en Bio | NaturaBio | Artemisia | Zen & Bio | ViniBio | Natexpo | Les Thermalies | Respire la Vie | Saveurs des plaisirs gourmands | Sevellia